Conseil Communautaire - Débat autour de l'Office du Tourisme

Date de l'évènement: 
Jeudi, 21 Mars, 2013
Comme rapporté (ICI) dans notre édition du 28 mars, le conseil communautaire qui s'est tenu le jeudi 21 mars (2013), a débattu des orientations budgétaires 2013. En sus de ces débats, ..

... un certain nombre de points ont fait l'objet de délibérations ou d'informations. Parmi ces points, figurait l'Office de Tourisme. Sur le sujet, le président Jean Ribaut informe les conseillers de la publication de la consultation visant l'obtention d'offres sur 10 lots ainsi constitués : terrassement - gros œuvre, charpente, couverture, cloisons sèches - faux plafonds - isolation, menuiseries bois, menuiseries aluminium, électricité-sanitaire-chauffage, sols souples, peintures et enseignes. La durée prévisionnelle du chantier est de 9 mois et la date de lancement des travaux est prévue pour mai 2013. Compte-tenu de la situation financière de l'EPCI, Jean-Paul Le Goff interroge le Conseil sur la nécessité de démarrer le projet de l'Office dans l'année 2013. À cette interrogation, Jean Ribaut répond "l'office de tourisme ne nécessite pas d'emprunt pour l'année en cours, si l'on s'en tient à l'enveloppe privée" et Hervé Le Gall appuie : "On a des structures touristiques et on a rien pour les promouvoir". Le nouveau conseiller communautaire, Philippe Béchec, tient à donner son avis sur ce projet : "C'est ma première réunion communautaire et je tiens à donner mon ressenti par rapport à ce que je vois aujourd'hui, c’est-à-dire une situation financière très délicate, voire catastrophique. Or je constate qu'on continue à financer des projets qui vont, à mon avis, rien nous rapporter et même augmenter nos dépenses de fonctionnement. La communauté de communes n'est pas en capacité aujourd'hui de gérer ce projet. De plus, je vois un budget de 250.000€ alors qu'il était moindre à l'origine et du jour au lendemain, on s'est retrouvé à vouloir réhabiliter un bâtiment en centre-ville à Bégard; Je me demande pourquoi et j'ai quelques certitudes là-dessus […] cela arrange bien certaines personnes". Hervé Le Gall rappelle qu'il ne s'agit pas d'un bâtiment mais juste d'un mur derrière lequel il n'y a rien. "De plus, l'office de tourisme va travailler pour tout le territoire; Dans vos communes, vous avez des gites et vous serez bien content de trouver l'office pour les promouvoir". Germain Sol-Dourdin, le directeur financier apporte quelques éléments techniques qui concluront le débat : "L'Office étant voté, il faut pouvoir l'inscrire au budget. On a inscrit 75.000€ d'emprunts en face de l'office du tourisme et du Palacret car ce sont les deux opérations les plus importantes et qu'il fallait bien inscrire cette somme pour équilibrer le budget. En fait, on ne va emprunter que 50.000 €, comme conseillé par le cabinet EFG et l'on sait que toutes les opérations, comme le haut débit par exemple, ne seront pas réalisées en 2013 et donc, on ne consommera pas les 75.000€ inscrits".

Moyennant 3.528,20€.ttc c'est le bureau Véritas qui assumera le contrôle technique de la construction de l'office et Ouest Coordination, le contrôle CSPS (Contrôle sécurité et Protection de la Santé) pour un montant de 1.704.30€.ttc.

Partagez cet article