Ilot Anatole Le Braz : présentation du projet

Date de l'évènement: 
Mardi, 23 Décembre, 2014

Mardi 23 décembre (2014), Gérard Le Caër, le maire de Bégard, accompagné d'Alain Samson, le directeur des services techniques de la commune a fait un point sur l'avancement du projet...

...  nommé "Aménagement de l'ilot Anatole Le Braz". Voté en Conseil en date du 6 juin 2013 (NDLR : Voir ICI  - Chapitre "Projet rue Anatole Le Braz") alors que le projet n'en était qu'au stade de l'étude de faisabilité, il est maintenant bien engagé. Ainsi, par l'intermédiaire de l'EPFB (Établissement Public Foncier de Bretagne), la ville s'est rendue propriétaire de deux biens privés sis en centre-ville : la propriété "Bodiou" au 3 de la rue Anatole Le Braz et la propriété "Le Baher" située au 6 de la même rue (NDLR : Article ICI). Pour la première acquisition, la surface est de 593m2 et le montant net vendeur est de 135.000€; Pour la seconde, la surface est de 1.400m2 pour un montant net vendeur de 120.000€ (NDLR : Plan ICI)

Dans ce projet, le principe de l'intervention de l'EPFB dont la vocation est d'accompagner et préparer les projets des collectivités publiques par une action foncière en amont et par la mise à disposition de toutes expertises et conseils en la matière, est le suivant : l'EPFB négocie l'achat du bien et le cède dans un délai maximum de 5 ans à la collectivité, au prix d'achat augmenté de 1% par an. En contrepartie, la collectivité s'engage à y construire 20% de logements sociaux minimum, à respecter une densité de 30 logements par hectare et à réaliser des constructions énergétiquement performantes. La collectivité peut aussi favoriser la création d'activités commerciales et de locaux collectifs divers. C'est d'ailleurs ce qui sera fait avec l'ancienne forge Bodiou qui devrait devenir la nouvelle maison des associations, laissant ainsi l'actuelle à la disposition du projet de médiathèque.

Mais n'allons pas trop vite et parlons plus précisément du projet : ces acquisitions conduisent la ville à étudier le développement urbain du quartier dans lequel s'inscrivent les deux biens acquis. Ainsi, "l'ilot Anatole Le Braz" ainsi nommé, est délimité par les voies Pierre Perron au nord, Joliot Curie à l'ouest, Saint-Yves au sud et Hôtel de ville à l'est. Il s'appuie sur la place du centre. L'étude lancée consiste à imaginer le devenir de ce quartier en prenant en compte à la fois l'aménagement futur des deux propriétés acquises tout en intégrant les réflexions sur les déplacements automobiles et surtout piétonniers en créant des cheminements transversaux reliant les édifices publics entre eux (mairie, EHPAD notamment).

Concernant l'aménagement des biens acquis, parmi les divers scénarii présentés par le cabinet "Atelier LG" de Rennes à la commission Environnement/Cadre de vie, cette dernière a opté pour la construction de 5 logements neufs (3xT2/T3 et 2xT4) plus un logement T3 rénové en front de rue A.Le Braz, pour ce qui concerne la propriété Le Baher. Pour la propriété Bodiou, 4 logements T2 seraient aménagés en façade de cette même rue et l'ancienne forge deviendrait une salle de réunion modulable équipée en audio et vidéo avec une entrée rue J. Le Porchou.

Rien n'est encore définitif. Il reste à consulter les bailleurs sociaux et les promoteurs, mais pour l'heure, les services techniques de la commune ont pris en charge la mise hors d'eau de l'ancienne forge. Plus d'un mois aura été nécessaire aux deux agents affectés à ce chantier.

Partagez cet article