La trésorerie est sauvée… YES !

Date de l'évènement: 
Jeudi, 30 Juin, 2016

Jeudi 30 juin (2016), en toute fin du Conseil Municipal – "j'ai voulu garder la meilleure nouvelle pour la fin" avouera le maire - Gérard Le Caër annonce que la trésorerie de Bégard ne fermera pas. "La nouvelle est tombée aujourd'hui, déclare-t-il ; Le combat a été mené ...

... avec tellement de force qu'il a porté ses fruits… comme quoi, il ne faut jamais baisser les bras. Tant mieux pour nous, tant mieux pour la population, tant mieux pour les agents qui y travaillent et tant mieux pour la lutte contre le chômage ; On avait quand même trois agents sur la touche".

Plus officiellement, dans un communiqué publié le lendemain, le maire remercie "toutes celles et ceux qui se sont mobilisés, des pétitionnaires, des personnels, de l’Intersyndicale, des élus à la députée en passant par la conseillère départementale contre la fermeture de la trésorerie de Bégard".

"Le service public de proximité est un réel enjeu de survie dans nos territoires ruraux notamment, écrit-il, mais de plus, il favorise l’installation de ménages, évitant ainsi la désertification programmée par certains, au profit des villes".

"Restons néanmoins vigilants et solidaires, défendons nos écoles, nos postes, etc… pour le bien-être des citoyennes et citoyens qui ont choisi de s’établir à la campagne, choix légitime qui doit s’inscrire dans un traitement d’égalité républicaine à leur égard".

"Cette reconnaissance est absolument nécessaire pour que vive et grandisse encore le monde rural où la qualité de vie n’est plus à démontrer".

Voilà donc une affaire qui se conclut favorablement. Ce n'était pourtant pas gagné lors de la venue du Directeur Départemental des Finances Publiques le 7 avril dernier (NDLR : Voir article ICI) et il fallut pétitions, motion (NDLR : Voir article ICI), protestations dans les locaux Briochins du Trésor Public (NDLR : Voir article ICI), entretien avec le Préfet, pour en arriver à ce résultat. Que de temps perdu, que d'énergies dépensées… Souhaitons qu'il ne faille pas remettre le couvert l'an prochain avec le nouveau ou prochain (?) Président !

Partagez cet article