GP3A – Camping du Donant – Opération home-staging sur les chalets pour mieux servir les attentes

Date de l'évènement: 
Vendredi, 27 Avril, 2018

Vendredi 27 avril (2018), la présidente de l'Office de Tourisme de Guingamp Baie de Paimpol, Josette Connan, Conseillère Déléguée au Développement Touristique au sein de GP3A(1) et maire de Lanleff, a effectué, avec la responsable Amélie Clolus, une revue de détail du Camping du Donnant. "L'objectif de cette rencontre est de parler de l'évolution du camping ...

... du Donnant depuis son intégration à l'agglomération" introduit l'élue communautaire. En effet, depuis le 1er janvier 2017, le camping relève de l'Agglomération et depuis cette date, de nombreuses choses ont été faites. "On a commencé par modifier les ouvertures du Camping. La période d'ouverture du camping est du 1er mars au 31 octobre et le plein air conserve sa période d'ouverture qui s'étend du 1er avril au 30 septembre" poursuit Josette Connan. Un diagnostic a été fait et des aménagements structurels et de fonctionnement ont été effectués. Côté agents, le camping emploie quatre agents et deux saisonniers l'été en charge de la sécurité et des animations en soirée. "Le camping s'est doté d'un logiciel de réservation pour bien s'articuler avec le changement de comportement de notre clientèle qui est aujourd'hui hyper connectée – un client sur deux réserve via les réseaux – et pour ce faire, nous devions évoluer". Un module de réservation en ligne a donc été ajouté, ou plutôt le sera très prochainement, la directrice précisant : "Ce n'est pas en place pour l'instant, mais c'est en train de se faire". C'est la grande nouveauté, selon la Présidente de l'Office de Tourisme, mais d'autres équipements ont été achetés – outillages espaces verts, "pour améliorer les conditions de travail des agents et conserver le cadre verdoyant de la structure" – et des travaux ont été effectués : étanchéité, peinture, relooking des chalets. "On a fait du home-staging... On a adapté les chalets aux goûts de notre clientèle" explique Josette Connan. Il s'agissait donc de les rendre plus modernes et pour ce faire, de nouvelles cuisines de couleur beige et anthracite ont été installées, les éviers et les plaques ont été remplacés, des salles de bains plus ergonomiques ont été posées et le revêtement du sol – gris anthracite - est de texture plus épaisse. "Une entreprise spécialisée dans le relooking de chalets va intervenir pour confectionner sur-mesure des rideaux et des housses de banquettes en vogue et assorties au thème du séjour", expose Amélie Clolus.

L'hébergement de groupe a été aussi l'objet d'aménagements. "Sur un secteur comme le nôtre, il est important d'avoir de l'hébergement collectif et il n'y en pas beaucoup sur le territoire" dit la Conseillère Déléguée au tourisme. En sus de la cuisine financée et installée dans la salle polyvalente par l'ancienne EPCI(2) Pays de Bégard [NDLR : Voir Le camping du Donant s'équipe d'une cuisine], un SAS d'entrée au sein de l'hébergement collectif a été créé afin de compartimenter les différents espaces, ce qui permet aux sanitaires du RDC de pouvoir être utilisés par la clientèle ayant réservé la salle polyvalente.

Tarification harmonisée

Lors du Débat d'Orientation Budgétaire du 6 février, la tarification du camping du Donant avait fait l'objet d'un vote et d'un petit débat. Moyennant quelques réticences de Conseillers qui s'abstenaient en invoquant le paradoxe d'une tarification identique entre un camping en pleine terre comparé à un camping en bord de mer [NDLR : Voir Conseil d'Agglo (#3/3) - § Camping du Donnant], le nouveau tarif avait été adopté. "Les tarifs ont été réadaptés sur le territoire, reprécise Josette Connan ; On est un camping étoilé – "trois étoiles" intervient la directrice – et une harmonisation avec les campings du territoire était nécessaire. On est dans la moyenne des tarifs pratiqués dans les équipements de même nature – tourisme vert - et de même classement".

Perspectives de développement

Selon la Présidente de l'Office de Tourisme, "ces travaux vont permettre de fluidifier et d'assouplir le fonctionnement interne du camping et de répondre aux attentes de la clientèle", qui est, selon elle, "hétéroclite", majoritairement en provenance des régions Nord, Grand-Ouest et Centre. C'est la découverte des richesses culturelles et patrimoniales de la Région qui semble être la première motivation des séjours. La seconde, est de pouvoir bénéficier d'un accès à Armoripark.

Au sein même de la structure, de nombreuses animations, en partenariat avec divers acteurs économiques du territoire vont perdurer. Ainsi, comme les années passées, C'hoariou Tréger avec Serge Falézan fera découvrir les jeux bretons, Jakez Lintanf, pour War dro an Natur proposera ses balades crépusculaires, des visites de découvertes seront programmées les jeudis et vendredis (Saboterie et biscuiterie de Belle-Isle-en-Terre, site de Carnoët, Plougonver...), les pots d'accueil du samedi sont reconduits, de même que la présence du food truck Fabbi Pizza les dimanches soir.

"Par ailleurs, le camping souhaite s'inscrire dans un schéma de développement innovant" conclut Josette Connan qui évoque la prochaine mise à disposition d'un hébergement insolite [NDLR : Lors du vote du budget primitif, 20.000€ ont été inscrits pour ce projet – Voir Plus de 102M€ de budgets consolidés pour 2018 - § Les impacts sur les entités du Pays de Bégard]. "De nouveaux aménagements paysagers autour des structures et des emplacements de plein air sont prévus afin d'exploiter le potentiel vallonné et arboré du camping. L'aire de jeux va aussi être revisitée". Tout un programme en somme... Pourvu qu'il fasse beau !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notes : (1) GP3A : Guingamp Paimpol Armor Argoat Agglomération – (2) EPCI : Etablissement Public de Coopération Intercommunale

Partagez cet article