En 2013, le breton fera aussi sa rentrée en 6ème

Date de l'évènement: 
Mardi, 19 Février, 2013
Mardi 19 février (2013), Laurence Riehl, la principale du collège François Clec'h, avait invité les enseignants et les parents du pôle Bégard pour une présentation de la filière bilingue qui va s'ouvrir à la prochaine rentrée au collège de Bégard. En présence de...

... Gérard Le Caër, maire de Bégard et Conseiller Général en charge des collèges, Rémy Guillou, inspecteur d'académie responsable de la mission "langue et cultures régionales" (académie de Rennes), accompagné de Gaèle Herbert, inspectrice de l'enseignement du breton au sein de cette même mission, a présenté la filière qui sera mise en place en Septembre 2013 au collège.

"Il y a un peu plus d'un an, j'ai rencontré un groupe de parents qui me présentaient le projet d'ouverture d'une classe bilingue au collège de Bégard. A l'époque, je ne pouvais pas donner d'informations car cela ne s'inscrivait pas dans la carte des pôles qui régit l'enseignement bilingue dans l'académie de Rennes. Mais au début de cette année, le Recteur a souhaité qu'il y ait une réflexion sur l'évolution de la carte des pôles afin de trouver les moyens de renforcer l'enseignement bilingue dans l'académie tout en proposant des parcours complets de la maternelle à la terminale. J'ai saisi cette opportunité pour proposer d'insérer une filière bilingue au collège de Bégard. Le Recteur a suivi cette proposition qui a été ensuite validée par tous les partenaires : collectivités territoriales, représentant des personnels et des parents d'élèves" explique Rémy Guillou.

Un pôle tourné vers le lycée de Lannion

L'organisation mise en place consiste en la création d'un pôle bilingue autour du lycée de Lannion qui sera alimenté par les sections bilingues des collèges François Clec'h (Bégard), Charles Le Goffic (Lannion) et Jacques Prévert (Guingamp), chacun de ces collèges devant être alimenté par les sections bilingues d'au moins 2 écoles primaires. Pour le collège de Bégard, ce sont les écoles primaires de Bégard, de Cavan, de Belle Isle en Terre-Louargat et de Plounevez-Moedec qui pourraient apporter leurs effectifs respectifs de 6, 16, 7 et 8 élèves bilingues de CM2 qui feront leur entrée en 6eme en 2013.

"Avec Plounevez-Moedec  et Belle-isle en Terre-Louargat, on pourrait espérer entre 15 et 20 élèves pour la rentrée 2013 en 6eme bilingue, ce qui serait un excellent départ" estime Remy Guillou. Pour l'heure, l'effectif est de 12 élèves inscrits. Au démarrage de la filière, les cours dispensés en breton seront de 6 heures hebdomadaires : 3 heures de breton et 3 heures d'histoire-géographie. "L'objectif est de parvenir rapidement à une classe complète. C'est un challenge que nous devons relever ensemble car je pense que nous avons le potentiel" poursuit l'inspecteur d'académie. Avec une classe complète, les heures d'enseignement (soit 28 heures par semaine) diminuées des heures d'enseignement des langues étrangères, sont alors réparties pour moitié en langue bretonne et pour l'autre, en français. C'est la parité, spécificité de la Bretagne (les filières Corse et Basque n'en bénéficient pas). En cas de parité, en plus du breton (3h/hebdo de la 6eme jusqu'en 3eme) et de l'histoire-géo, les matières enseignées en langue bretonne sont les maths, les arts plastiques, l'éducation musicale et l'éducation physique et sportive (EPS).

Une filière qui ne va pas s'essouffler

Thomas Bernard, le président de l'association de Skol Bro Bear profite de cette présentation pour adresser ses remerciements à l'inspecteur académique : "On est à l'origine de cette demande, comme on a été à l'origine de la demande pour le primaire. Ce qu'on entend aujourd'hui est très agréable à entendre car cela concrétise un rêve. C'est l'occasion de vous remercier pour la mise en œuvre de cette filière au collège, mais aussi pour la création du demi-poste supplémentaire pour l'enseignement du breton en primaire". En effet, avec 4 classes bilingues en primaire, c'est désormais plus de 80 élèves qui suivent la filière initialisée en 2007. "On s'inscrit maintenant dans une cohérence de territoire qui fait que la filière ne va pas s'essouffler" dit Gérard Le Caër; "En effet, lorsque l'on est amené, après le CM2, à devoir envoyer son enfant assez loin pour qu'il poursuive le breton, il y a là un risque de rupture générateur de frustration pour les enseignants en breton et pour les parents qui voient, dans trois cas sur quatre, se perdre toutes ces années, de la maternelle au CM2, consacrées à l'apprentissage de la langue bretonne. C'est désormais une filière bien organisée. Cette année, y a 6 élèves de Bégard en CM2, mais les années suivantes, les divisions seront plus nourries. Il y a donc matière à bien réussir et à affirmer notre volonté à soutenir cette filière".

L'académie de Rennes en demande d'enseignants en breton

Restent quelques points à régler tels que le transport et les effectifs en enseignants. Pour ce qui est du transport, Gérard Le Caër s'adressera "en temps et en heure à la cellule transport du Conseil Général pour organiser, autant que faire se peut, les transports sur le pôle". Du côté des professeurs, Remy Guillou signale la difficulté de trouver des enseignants en breton. " Sur les 6 dernières années, 60 postes (pour le 1er degré) mis au concours n'ont pas été pourvus. Cette année, au concours des professeurs des écoles, 18 postes étaient à pourvoir et seuls 11 recrutements ont été faits. Si vous connaissez des jeunes qui veulent faire des études, encouragez-les à faire des études de breton, il y aura du boulot et en plus, c'est un travail  non délocalisable".

Construire des passerelles

D'ici la rentrée, le Recteur demande que des passerelles soient posées entre les enseignements bilingues du primaire et du secondaire. Ainsi, il est demandé "que des actions soient faites pour montrer que le passage de l'école élémentaire à la classe de 6ème se passe de la façon la plus logique qui soit". En s'inscrivant dans ce cadre, la principale du collège, Laurence Riehl, annonce que les parents et les futurs élèves seront invités à venir visiter l'établissement le jeudi 18 avril prochain et qu'à cette occasion, la filière bilingue sera présentée.

Partagez cet article