"Le vélo photo de Madame Yvonne" à Kermoroc'h

Date de l'évènement: 
Vendredi, 13 Septembre, 2013
Depuis mercredi dernier (11 septembre 2013), Madame Yvonne nous emmène sur le porte bagage de son vélo, à la rencontre de la vie rurale ...

... dans les cantons du Trégor, entre 1913 et 1952. Née en 1878, formée à la photographie par les frères Lumière dans les premières années du XXe siècle et installée à Plouaret vers 1911 ou elle vécut jusqu'à 1954, Yvonne Kerdudo a fixé sur ses plaques les moments forts de la ruralité de l'époque.

Cette exposition est le résultat d'un travail colossal de conservation qui a été engagé il y a quelques années. En effet, au-delà des agrandissements visibles à Kermoroc'h, ce sont 20.000 photographies qui ont été extraites des plaques de verre au gélatino-argentique qu'une des petites nièces d'Yvonne a confiées en 2005 à la Cie Papier Théâtre de Vieux Marché, après 50 ans de sommeil dans le grenier de la photographe.

Dans cette exposition, parmi les 80 clichés, en plus de quelques photos de familles et de groupes (conscrits, militaires, résistants, musiciens - de jazz notamment – ouvriers, paysans…), Yvonne montre des instants du quotidien tels que le retour de chasse, le chantier, la fête en musique, le passage du théâtre sur la place – on y jouait "La porteuse de pain" -, le tue-cochon à la ferme, la "goudronade" (!) des cantonniers, le passage du bouilleur, les artisans – bourrelier, sabotier, charron - et ceci dans les costumes, les coiffes, les chaussures, les instruments, les outils et même les publicités – les films Lumière, Byrrh, "vin tonique" - de l'époque.

Toutes sont des photos souvenir faites à la demande des gens. Si les sourires sont souvent figés et même souvent absents, c'est sans doute que les techniques photographiques du moment impliquaient que les photos soient posées; Mais la qualité des prises de vue, notamment sur les groupes importants, témoigne du professionnalisme d'Yvonne Kerdudo.

Cette immersion dans le début du 20eme siècle, est plus historique que nostalgique, plus ethnologique que photographique. C'est une passerelle jetée vers un temps, qui tout compte fait, au regard de nombreux clichés et nonobstant le progrès, n'est pas si éloigné de nous.

Pratique : Exposition organisée par la M.J.C du Pays de Bégard en partenariat avec le réseau 'au fil de l'eau" et le pays de Guingamp – Visible en extérieur dans le bourg de Kermoroc'h  jusqu'au dimanche 3 novembre

Partagez cet article