Le NoHell 2014 de GwallSpered (Galerie)

Date de l'évènement: 
Samedi, 20 Décembre, 2014

L'an dernier, le samedi 20 décembre (2014), il y a eu un évènement très festif sur lequel la rédaction de BVonline ne pouvait pas ne pas revenir, d'autant plus ...

... qu'elle ne l'a pas encore traité. Certes, ça date un peu, mais pris dans le tourbillon des pères Noël, des assemblées de fin et de début d'année et dans celui des vœux, le temps a manqué. Qu'à cela ne tienne, nous allons remonter le temps de quelques semaines et parler du NoHell de GwallSpered.

C'était le samedi donc ! Ce jour-là, à 16h30, la M.J.C portait bien son nom puisque près de 200 enfants et presqu'autant de parents sont venus assister à un spectacle de marionnettes donné par Berit Schwarm sur le thème de "Blanche-Neige et les sept nains. Après le spectacle, les enfants ont eu leur boom animée par le DJ Ulien.

Ça, c'était pour les enfants !

Pour les plus grands, le NoHell de GwallSpered commençait un peu plus tard, vers 20h30 plus exactement. En ouverture, c'est un groupe de pop-soul qui se présente devant une salle quelque peu clairsemée encore, les spectateurs étant déjà en nombre, mais un peu collés aux buvettes. Le groupe s'appelle Louisett. Ils sont six; Elles sont deux au chant; Charmantes et blondes; Deux jolies voix en harmonie. Un très bon moment pour commencer la soirée. Derrière, c'est au tour du Francis Jackson Project. Du funk, un chanteur à l'énergie débordante et le fameux canon a confettis qui ravira les petits – il y en avait – et les plus grands. Le groupe, dont beaucoup sont des voisins (de Cavan), c'est dire leur "Breizhitude", aux rythmes des cuivres, guitares et clavier aura réussi à décoller les spectateurs des mezzanines pour les mener au centre des débats - la salle centrale – sur des morceaux funky genre James Brown ou Stevie Wonder, excusez du peu ! Et la salle n'aura pas fini de se remplir avec Hot Wheel Kids. Ils sont trois : batterie, guitare et contrebasse tenue par Eric Deutsch, très charismatique. Du rock années 50 endiablé tout à fait de circonstance pour une "No Hell soirée". Eric fait le show à la contrebasse et Elly, le guitariste, de sa voix rauque, secoue les spectateurs et les corps se mettent à bouger en rythme. Ce fût un fameux moment ! Yes ! On en redemande. Le dernier groupe qui s'est présenté, c'était DUR ! DUR, c'est leur nom… Du rock métal défendu par un chanteur - Bon Halen - à la voix saturée genre ACDC. Du rock métal défendu aussi par une bande de pseudo-catcheurs qui ont rendu très difficiles les conditions de prises de vue. Voire impossible! Tant pis pour eux ! Ça, c'était pas cool ! Mais au moins, on pourra dire que pour le concert de NoHell de GwallSpered, il y eut une part d'enfer !

Cliquez l'image ci-dessous pour ouvrir la galerie: 
Partagez cet article