Bégard – Chapelle de Lanneven : Désormais, plus rien ne cloche !

Date de l'évènement: 
Mardi, 17 Avril, 2018

Mardi 17 avril (2018), c'est un point final qui a été mis en bas du dernier chapitre de l'histoire de la rénovation de la chapelle de Lanneven. Ce jour-là, Jérémy Le Bras et Richard Troudé, les campanistes de Art Camp, l'entreprise spécialisée dans les travaux sur cordes et surtout la campanologie – c'est elle qui avait installé les cloches de Saint-Hervé au ...

... Ménez-Bré – ont hissé et installé les deux nouvelles cloches de la Chapelle. La plus grosse pesait 120 kilos et la plus petite, celle du clocheton supérieur, 60 kilos.

Au fur et à mesure que les cloches ont été acquises, elles ont été bénies à l'occasion de la fête annuelle du quartier. La première en juin 2016 [NDLR : Voir Bénédiction de la première nouvelle cloche de Lanneven] et la seconde, la plus petite en juin 2017 [NDLR : Voir  Bénies, les 2 nouvelles cloches restent encore au sol faute de sous]. Le coût total d'acquisition a été de 11.000€ et c'est la mairie qui est intervenue pour que ces cloches ne restent pas au sol, en débloquant 5.000€ pour leur installation. "Heureusement qu'il y a eu la mairie" soupire Fabien Caldironi, le président de l'association qui a œuvré pour la rénovation de la chapelle et qui va continuer à œuvrer pour son entretien. "On est au bout de la rénovation, poursuit-il, et on va arrêter le cochon grillé. Plus assez de monde, tant du côté des bénévoles que des convives". Désormais, pour financer les travaux d'entretien courant, le président indique que cela se fera au travers de petits concerts donnés dans la chapelle. Et puis, il y aura des messes, "selon les disponibilités des curés" et le Président aimerait bien qu'il y en ait une en juin, "histoire de sonner les cloches".

Partagez cet article